Ty Caillou Blog

http://tycaillou.free.fr/

Tag: Chaussons

Chaussons comment les choisir quelques piste

Pour choisir ses chaussons d’escalade il n’y a pas de formules magiques : Il faut ABSOLUMENT les essayer voir, si possible, les tester.

Quelle taille choisir ? 

Les chaussons se choisissent bien ajustés au pied (une ou plusieurs demi-pointures en dessous de ses chaussures de ville). Tous les chaussons s’étirent avec le temps mais attention, certains modèles se détendent plus que d’autres. Souvent les marques européennes de détendent plus que les marques américaines.Plus on pratique, plus on a besoin d’être serré, car le serrage augmente la sensibilité et la précision dont on a besoin au fur et à mesure que les voies deviennent techniques. Au départ un modèle bien ajusté et pas trop serré devrait parfaitement convenir.

Lacets, ballerines ou velcro ? 

Les lacets : Le système à lacet permet une grande amplitude de serrage (de la tige jusqu’aux orteils). Il permet aussi l’ajustement de la largeur et donc de garantir un bon maintien du pied. A privilégier sur des voies courtes ou le bloc.

  • Inconvénients : il est plus fastidieux à enfiler si vous l’avez choisi petit.
  • Avantages : le plus précis ; en fonction du serrage il peut parfaitement épouser la forme de votre pied.

La ballerine : Facile à enlever entre chaque voies. Elle est très souple et offre de bonnes sensations. De part sa souplesse, elle est à réservée aux grimpeurs ayant déjà une certaine habitude.

  • Inconvénients : elle est plus fatigante musculairement.
  • Avantages : plus souple, elle offre généralement une meilleure adhérence.

Le velcro : Il représente un bon compromis entre les lacets et les ballerines ; ceux sont les plus répandus actuellement.

Asymétrique ou droit ?

Un chausson droit : sollicite tous les orteils mais plus un chausson est asymétrique plus l’appui va être axé sur le gros orteil afin d’optimiser le travail sur les petites prises. Généralement plus un chausson est asymétrique moins il sera confortable, mais plus il sera technique. Il existe différentes inclinaisons d’asymétrie, il vous faudra choisir en fonction de la forme de votre pied et de vos envies.

Plus vous serez exigeant en escalade plus votre chausson sera asymétrique. Le très haut de gamme est d’ailleurs très asymétrique.

 

Souple ou rigide ? 

Chaque grimpeur a sa préférence. D’une manière générale, un chausson souple sera plus agréable dans des passages où les sensations sont primordiales (une dalle bien lisse par exemple) ou dans des devers dans lesquels on pose juste les pieds avant de balancer le prochain mouvement.Ces chaussons bénéficient d’une excellente adhérence. Revers de la médaille, les mollets travaillent plus et les passages sur petites prises ou réglettes peuvent s’avérer un peu plus laborieux.

Pour les chaussons plus rigides, c’est l’inverse. Vous gagnez en précision et force ce que vous perdez en sensation. Les passages sur gratons et croûtes infâmes sont plus évidents et demandent moins d’efforts.

Nb : Une gomme rigide aura tendance à s’user moins vite qu’une gomme souple.

 En conclusion :

Il ne me semble pas indispensable de commencer avec une paire de chausson à 100€ très asymétrique et très serré, et qui risque de s’user extrêmement vite. Préférer une paire relativement confortable (quoique bien ajusté) avec une asymétrie moyenne voir faible et dans laquelle vous êtes suffisamment a l’aise. Pour ce qui concerne le type de fermetures, le velcro est un très bon compromis à mon sens.

Publicités

Ressemelage de chaussons

Vous grimpez beaucoup, ou mal ? ou les deux ? ou tout simplement vous avez des trous dans vos chaussons? Le club va faire un envoi de chaussons chez Boldrini pour un ressemelage, le travail est bon, pour un prix carrément raisonnable (pour le dernière envoie cela nous est revenu à 32 euros la paire.) Si vous, ou quelqu’un dans votre entourage, avez une paire à faire réparer contactez nous via le site web ou directement jmdiverrez@hotmail.com. On prévoit un départ pour la dernière semaine de mai.

chausson-anim-02